0%
Chargement...
Description

Alaska, 8 décembre 2178

Dans un futur lointain, un cataclysme a plongé la Terre dans le chaos. Un virus a été relâché dans l’atmosphère et a contaminé la majeure partie de la population, transformée en zombies assoiffés de sang. Vous êtes un commando d’élite chargé d’intervenir dans le bunker qui abrite le laboratoire d’où se serait échappé le virus. Votre mission : réussir à élaborer l’antidote qui sauvera l’humanité.

Le temps de la mission sera compris entre 55 et 70 minutes, en fonction de votre capacité à protéger votre environnement : un casque de réalité virtuelle vous permettra de contrôler une tourelle de tir pour éliminer les zombies assaillant l’abri.

Notre test
Lire le test complet
[Avis] L’abri – Crack the egg
5
Accueil
5
Scénario
5
Décors/ambiance
5
Enigmes
4.3
Game master
4.9
Au total
Equipe 4,9 / 5
Spécificités
  • Adresse
    46 Avenue Daumesnil, 75012 Paris, France
  • Prix moyen par personne
    20-25
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Nombre minimum de joueurs
    3
  • Nombre maximum de joueurs
    6
Newsletter
S'inscrire à la  
Newsletter
Notre test
[Avis] L’abri – Crack the egg
5
Accueil
5
Scénario
5
Décors/ambiance
5
Enigmes
4.3
Game master
4.9
Au total
Equipe 4,9 / 5
Accueil

Crack The Egg se situe 46 rue de Daumesnil à Paris dans le 12ème arrondissement. Nous avons rendez vous pour 22 heures, et, première chose que l'on remarque dans ce Paris by night, c'est la devanture de l'enseigne. A la fois classe, originale, mystérieuse, lumineuse, on est ébloui. On y voit en semi transparence le logo de l'enseigne, sorte d'œuf labyrinthique, qui nous réserve beaucoup de secrets (on vous expliquera plus tard...). A l'intérieur l'accueil est chaleureux, avec canapés, cassé tête, café...et l'équipe est sympathique et complice.

Remarques: pour la troisième  fois chez eux, l'effort sur l'accueil est toujours au top et vraiment appréciable. On se sent tout de suite à l'aise et pris en charge par l'équipe. De plus, nous sommes amenés dans un autre endroit pour le briefing, pour plus d’intimité. Et avec une devanture dont on se souviendra.

Scénario

Alaska, 8 décembre 2178. Dans un futur lointain, un cataclysme a plongé la Terre dans le chaos. Un virus a été relâché dans l’atmosphère et a contaminé la majeure partie de la population, transformée en zombies assoiffés de sang. Vous êtes un commando d’élite chargé d’intervenir dans le bunker qui abrite le laboratoire d’où se serait échappé le virus. Votre mission : réussir à élaborer l’antidote qui sauvera l’humanité. Le temps de la mission sera compris entre 55 et 70 minutes, en fonction de votre capacité à protéger votre environnement : un casque de réalité virtuelle vous permettra de contrôler une tourelle de tir pour éliminer les zombies assaillant l’abri.

Remarques: sur le papier, nous avons un scénario assez classique post apocalyptique avec des zombies. Mais, en plus du fil rouge qu’est l’antidote à synthétiser, vous aurez la possibilité de gagner du temps régulièrement. Un scénario qui vous tient en alêne du début à la fin, avec un rythme très soutenu. Et surtout, n’oublions pas la fameuse quête subsidiaire (notre quête du graal...) et qui prend fin dans cet épisode (et après lequel nous pourrions manger des omelettes sereinement).

Décors/ambiance

L’abri est donc un bunker se trouvant en Alaska dans un futur post apocalyptique. A l’intérieur, des boîtes de rationnement, des ordinateurs, un lit, et beaucoup de béton. Très classique donc. Mais ce qui va se démarquer des autres salles est l’ajout d’écrans vous reflétant l’extérieur, et surtout la VR. En effet, vous aurez à disposition un fauteuil et un casque de VR, avec qui vous pourrez dégommer quelques zombies se rapprochant dangereusement de votre bunker. La suite fera encore plus réelle, avec la concoction de l’antidote. Et quand on dit réel, c’est vraiment réel. A la fois informatique, scientifiquement et robotiquement. Avec un gros plus pour cette dernière.

Remarques: grâce au mélange de réel et d’écran,  notamment avec la partie récurrente de Réalité Virtuelle, on est en parfaite immersion. Décor, ambiance, informatique, interactions, robotique... tout est en symbiose. On y croit, on s’y croit.

Enigme

Cette salle est à grande dominante de réflexion de de manipulation. Si les amateurs de fouille trouveront certaines choses rapidement, le reste sera plus ardu. La majorité des énigmes seront d’ordre scientifiques. Il vous faudra alors expérimenter des choses, jouer au chimiste, parfois tâtonner, et surtout manipuler. Cette partie est une des réussites de cette salle. La synthétisation de l’antidote fait réelle, et elle l’est, grâce à un mélange de robotique et d’informatique.

Remarques: ici les énigmes ne sont pas empilées les unes aux autres. Le fil rouge de l’antidote est constamment présent, mais nous rappelle sans cesse le côté bunker avec les zombies présent par différents moyens. De ce fait, tous les joueurs seront occupés, avec un rythme de jeu assez élevé, et une tension permanente. La robotique est une réussite, ainsi que, encore et toujours, la quête de l’œuf.

Game master

Ici le système retenu est un affichage sur écran d’indices. Votre Gamemaster étant un peu farouche, il préfère rester dans une tour de contrôle, loin des zombies, mais en gardant un œil sur vous. Votre briefing se fera au calme, plus loin que la salle d’accueil, se qui est appréciable.

Remarques: le système est assez logique et crédible au vu du scénario et du lieu où vous vous trouvez. Il est efficace mais reste assez classique. On aurait aimé peut être un peu plus de technologie, ainsi qu’une mise en condition plus réelle, comme leur premier épisode par exemple.

En conclusion

Au final, l’abri conclut de manière brillante la trilogie de Crack the egg. Elle vous propose une aventure zombiesque dans un futur glacial et confiné. Sur un rythme effréné, elle mélange les codes d’un Escape classique, de la VR sympathique et intégré dans le scénario, de la robotique et de l’informatique. Si le gamemastering est moins mis en avant que les autres room de l’enseigne, en restant toutefois cohérent, on appréciera toujours l’accueil au petits soins. Et puis n’oublions pas la fameuse quête de l’œuf primordial, qui prend fin (pour l'instant!) ici. A vous d’en découvrir ses secrets...

Nous conseillons donc cette salle à tous groupes de joueurs de 3 à 6, de tous niveaux, mais ayant fait de préférences les autres salles pour en apprécier toute sa saveur.