0%
Chargement...
Description

Des satellites qui s'écrasent, un réseau téléphonique inopérant et internet coupé dans de nombreux pays... Depuis 24H un chaos technologique plonge les humains dans la détresse.

Le point de départ de cette catastrophe est l'accident de voiture autonome de Sam BINGE, un célèbre Hacker de 18 ans, créateur de l'intelligence artificielle ALMA.

Les experts sont formels. Libéré de son créateur, le système ALMA communique désormais de façon cryptée avec les machines et aura infecté l'intégralité des ordinateurs et smartphones de la planète d'ici 75 minutes. Electricité, eau, moyens de communication ne seront bientôt plus qu'un lointain souvenir.

Pénétrez dans l'antre du Hacker et neutralisez ALMA avant qu'elle ne contrôle le monde entier...

Notre test
Lire le test complet
[Avis] ALMA : Menace 3.0 – the escape lab
4
Accueil
4.8
Scénario
3.6
Décors/ambiance
4.1
Enigmes
4.4
Game master
4.2
Au total
Equipe 4.2 / 5
Spécificités
  • Adresse
    21 Rue Du Sentier, 75002 Paris, France
  • Prix moyen par personne
    25-30
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Nombre minimum de joueurs
    5
  • Nombre maximum de joueurs
    10
Newsletter
S'inscrire à la  
Newsletter
Notre test
[Avis] ALMA : Menace 3.0 – the escape lab
4
Accueil
4.8
Scénario
3.6
Décors/ambiance
4.1
Enigmes
4.4
Game master
4.2
Au total
Equipe 4.2 / 5
Accueil

Alma menace 3.0 se situe au 21, rue du Sentier, dans le deuxième arrondissement de Paris. Cette salle fait parti du complexe The Escape Lab', dont vous pouvez retrouver notre reportage sur son ouverture ici. Une fois passé la porte d'entrée, nous attendons au rez de chaussé (et oui car il y a 5 étages avec chacun ses salles différentes), avec plusieurs endroits pour différentes équipes (et chacun ses bonbons ne l'oublions pas...). Cette room est jouable de 5 à 10 personnes, et il y en a deux (donc jusqu'à 20 personnes en simultané), nous reviendrons plus tard sur ce point.
Remarques : n'oubliez pas d'aller aux toilettes à l'accueil, car il n'y en a pas pour cette salle en haut (et une fois dans l'ascenseur, personne ne pourra vous sauver...).

Scénario

Des satellites qui s'écrasent, un réseau téléphonique inopérant et internet coupé dans de nombreux pays... Depuis 24H un chaos technologique plonge les humains dans la détresse. Le point de départ de cette catastrophe est l'accident de voiture autonome de Sam BINGE, un célèbre Hacker de 18 ans, créateur de l'intelligence artificielle ALMA.
Les experts sont formels. Libéré de son créateur, le système ALMA communique désormais de façon cryptée avec les machines et aura infecté l'intégralité des ordinateurs et smartphones de la planète d'ici 75 minutes. Electricité, eau, moyens de communication ne seront bientôt plus qu'un lointain souvenir.
Pénétrez dans l'antre du Hacker et neutralisez ALMA avant qu'elle ne contrôle le monde entier...

Remarques : Nous sommes donc ici dans un scénario d'anticipation, nous promettant moult technologies. Un thème assez ambitieux donc, avec au programme des objectifs précis et des surprises.

Décors/ambiance

Le repère de Sam Binge est un espace grand, jouable effectivement à beaucoup de joueurs. A l'intérieur, nous retrouvons un univers geek/informaticien/ bricoleur (un informaticien bricoleur....on aura tout vu #françois ). Ainsi se mêlent ordinateurs, figurines, posters, outils, câbles, tuyaux. Vous aurez aussi le droit à quelques bonnes surprises dans le décor, avec des endroits cachés. Une deuxième salle vous réserve aussi de bonnes surprises, plus technologiques, avec une ambiance davantage pesante et apocalyptique.
Remarques : Malgré l'absence d'anachronisme et un nombre fourni d'éléments, on a du mal à se sentir vraiment en immersion chez un hacker. Ce sentiment est renforcé notamment par les pastilles "ne pas toucher", et trop éléments scellés (comme des chaussures collés au sol).

Enigme

Les énigmes sont nombreuses, et toujours en raccord avec le thème et le scénario. Dans la première salle, vous aurez 3 objectifs: rétablir l'ensemble des moyens de communications. Ceux-ci sont réalisables en parallèle, dont il faudra vous séparer pour être plus efficace (quoi que...). Il y a pas mal de fouille, et elle se révèle parfois assez difficile. La manipulation est moins importante mais présente, notamment dans la deuxième salle, où elle sera primordiale et surprenante. Concernant la réflexion, elle sera au cœur de votre aventure, avec des énigmes intégrées au scénario, et d'une difficulté élevée.
Remarques : ne vous inquiétez pas pour la difficulté. Certes, nous ne conseillons pas cette salle aux débutants, mais cela n'est pas insurmontable non plus. De plus, vous aurez 75 minutes pour réussir votre mission. Par contre, nous pensons qu'un groupe au dessus de 6 personnes passera à côté de certaines énigmes, notamment dans la deuxième salle et du coup du scénario.

Game master

Le briefing de départ se passe à l'étage, devant les portes de l'Escape. Car oui, comme 2 rooms se jouent simultanément, vous pourrez avoir un autre groupe jouant dans la salle juste à côté. Ensuite, le gamemastering sera une intelligence artificielle que vous débloquerez. Vous communiquerez alors avec lui par ordinateur, en lui posant toutes les questions que vous voulez. A vous de poser (ou non...) les bonnes questions. Pas d'intervention spontanée de votre hôte.
Remarques : pour les non novices, ce système est bien pensé car vous n'êtes pas guidés. Il faut juste penser à venir voir de temps en temps l'ordinateur. Il est aussi totalement en accord avec l'histoire et le thème. Petit bémol pour la simultanéité des salles: on entend l'autre groupe côté crier (ce qui devait être aussi le cas pour eux). On perd alors un peu en immersion.

En conclusion

Au final, Alma menace 3.0 vous propose une aventure d'anticipation, avec un scénario catastrophe tout à fait plausible. Celle ci, limitée à 75 minutes, sera assez difficile, avec de nombreuses énigmes sans anachronisme. Cependant, certains éléments, comme le nombre trop important de pastilles apposées sur le décor, les objets fixés, les bruits de l'autre groupe, et une première salle où on à du mal à s'y croire, on passe à côté d'une très bonne room. Vous passerez quand même un bon moment, assez rythmé et avec de la difficulté et des surprises.
Nous conseillons donc cette salle à des groupes avec au moins quelques personnes expertes, pour des groupes jusqu'à 6 personnes (10 nous paraissant vraiment beaucoup trop).