Aurelie
Enseignante et éternelle voyageuse mais pas que....Elle aime aussi se creuser les méninges pour le fun et c'est aussi elle qui gère le planning des équipes de chroniqueurs d'escape-gamer.fr

Le secret des Whitechapel- Victory Escape Game

Le test complet de la récente salle “Le secret des Whitechapel” chez l’enseigne Victory est en ligne. Bonne lecture!

Le début du test:

Accueil:

Victory Escape Game se situe dans le quartier du marais, au 37 rue des Gravilliers dans le 3ème arrondissement de Paris. La devanture est facile à trouver, avec en grand le logo de l’enseigne. Une fois rentrés, on vous fera attendre dans une grande salle avec un bar où l’on peut se servir des sirops. La surface d’accueil est un bon point pour les grands groupes et team building, mais un peu impersonnelle pour les petits groupes.
Remarques: Attention à ne pas se tromper d’adresse. Cette salle, ainsi que les salles Interstellaire, l’arche perdue, et Arthur le quête du Graal, est au “centre marais”, alors que les salles Alerte à Voltograd, le diamant de la Joconde, la matrice, et les cobayes de Shutter Island sont au “centre opéra”, dans le 9ème arrondissement.

Scénario:

Un sombre mal semble s’être abattu sur Night City, une petite commune de Louisiane. Des meurtres se multiplient dans la région et des rumeurs font même état d’une bête rôdant autour des lieux des crimes. L’enquête en cours semble au point mort … Vous êtes leur dernière chance de trouver des indices et ainsi stopper les nombreuses catastrophes. Vous vous retrouverez sur le perron de la sombre maison de Shirley Whitechapel.
Aujourd’hui âgée de 79 ans, elle aurait passé sa vie isolée dans la forêt, prise de démences et s’adonnant à des pratiques occultes…
Remarque: un scénario plutôt classique, dans le genre meurtres effrayants, mais avec un thème vaudou du côté de la Nouvelle Orléans assez intéressant.

Décors/Ambiance:

En entrant, nous retrouvons tous les classicismes du genre: des potions, du mobilier ancien, de la poussière, des artefacts vaudous, mais aussi des éléments plus inquiétants comme des chaînes, des photos de meurtres, du sang…. Le tout dans la pénombre, avec une ambiance sonore pesante, et quelques effets de surprise. L’espace de jeu est bonne avec pas mal de pièces de tailles différentes.

La suite ici…