Description

Un sombre mal semble s’être abattu sur Night City, une petite commune de Louisiane. Des meurtres se multiplient dans la région et des rumeurs font même état d’une bête rôdant autour des lieux des crimes. L'enquête en cours semble au point mort ...

Vous êtes leur dernière chance de trouver des indices et ainsi stopper les nombreuses catastrophes. Vous vous retrouverez sur le perron de la sombre maison de Shirley Whitechapel.

Aujourd’hui, âgée de 79 ans, elle aurait passé sa vie isolée dans la forêt, prise de démences et s'adonnant à des pratiques occultes…

Notre test
Lire le test complet
[Avis] Le secret des Whitechapel- Victory Escape Game
3.5
Accueil
4.5
Scénario
3.8
Décors/ambiance
4.5
Enigmes
2
Game master
3.7
Au total
Equipe 3.7 / 5
Categories
Spécificités
  • Adresse

    21 Rue De La Victoire, 75009 Paris, France

  • Prix moyen par personne

    20-25

  • Niveau

    Confirmé

  • Nombre minimum de joueurs

    3

  • Nombre maximum de joueurs

    6

Localisation
Newsletter
S'inscrire à la  
Newsletter
Notre test
[Avis] Le secret des Whitechapel- Victory Escape Game
3.5
Accueil
4.5
Scénario
3.8
Décors/ambiance
4.5
Enigmes
2
Game master
3.7
Au total
Equipe 3.7 / 5
Accueil

Victory Escape Game se situe dans le quartier du marais, au 37 rue des Gravilliers dans le 3ème arrondissement de Paris. La devanture est facile à trouver, avec en grand le logo de l'enseigne. Une fois rentrés, on vous fera attendre dans une grande salle avec un bar où l'on peut se servir des sirops. La surface d'accueil est un bon point pour les grands groupes et team building, mais un peu impersonnelle pour les petits groupes.
Remarques: Attention à ne pas se tromper d'adresse. Cette salle, ainsi que les salles Interstellaire, l’arche perdue, et Arthur le quête du Graal, est au "centre marais", alors que les salles Alerte à Voltograd, le diamant de la Joconde, la matrice, et les cobayes de Shutter Island sont au "centre opéra", dans le 9ème arrondissement.

Scénario

Un sombre mal semble s’être abattu sur Night City, une petite commune de Louisiane. Des meurtres se multiplient dans la région et des rumeurs font même état d’une bête rôdant autour des lieux des crimes. L'enquête en cours semble au point mort ... Vous êtes leur dernière chance de trouver des indices et ainsi stopper les nombreuses catastrophes. Vous vous retrouverez sur le perron de la sombre maison de Shirley Whitechapel.
Aujourd’hui âgée de 79 ans, elle aurait passé sa vie isolée dans la forêt, prise de démences et s’adonnant à des pratiques occultes...
Remarques: un scénario plutôt classique, dans le genre meurtres effrayants, mais avec un thème vaudou du côté de la Nouvelle Orléans assez intéressant.

Décors/ambiance

En entrant, nous retrouvons tous les classicismes du genre: des potions, du mobilier ancien, de la poussière, des artefacts vaudous, mais aussi des éléments plus inquiétants comme des chaînes, des photos de meurtres, du sang.... Le tout dans la pénombre, avec une ambiance sonore pesante, et quelques effets de surprise. L’espace de jeu est bonne avec pas mal de pièces de tailles différentes.
Remarques: si l’ambiance générale est réussie, on note des éléments qui ternissent l’immersion dans le scénario. En effet, certains éléments sont collés, comme des fioles, ou inaccessibles. De plus, et c’est plus gênant, le tout est beaucoup (trop) chargé. Cela augmente certes la difficulté, mais on perd en crédibilité: on ne se sent pas vraiment chez quelqu’un.

Enigme

La première chose à dire, c’est que la salle est difficile, à la fois par le nombre d’énigmes et leur diversité. Ainsi la fouille est souvent très ardue, même si parfois elle est un peu incongrue (et on perd en immersion à ce moment là). Le point fort est ici la réflexion, car tout a un rapport au scénario. Peu de manipulation en revanche, dont une déclenchée non automatiquement. Il y a aussi beaucoup d’éléments de décors, avec notamment des fausses pistes augmentant encore plus la difficulté.
Remarques: les énigmes sont le point fort de cette salle, car elles sont nombreuses et toutes reliées au scénario. Mais elles sont réservées à des groupes experts car très difficiles. On regrette en revanche et toujours les cadenas et les codes, trop importants à notre goût, et une fouille quelquefois pour juste faire perdre du temps.

Game master

Le système retenu ici est le talkie-walkie. Et c’est un bon choix pour l’immersion....encore faut il que cela fonctionne. Car cela à complètement gâché notre partie.
En effet, nous avons déjà eu droit à une voie moitié anglaise moitié chinoise très forte sortant sans cesse de l’appareil, mais ils ont ensuite cessé de fonctionner au milieu du jeu, nous laissant sans intervention du Gamemaster pendant 20 minutes. Le temps qu’il trouve un autre talkie... qui a lui fonctionné seulement 5 minutes plus tard en cherchant nous-même le bon canal... De plus un coffre qui ne fonctionnait pas à la fin....cela fait beaucoup...

Remarques: comme vous le voyez nous n’avons pas été vraiment comblés de notre expérience....et nous n’avons même pas eu droit à la photo finale...on l’oublie souvent mais le rôle et l’expertise du Gamemaster est primordial dans un Escape game.

En conclusion

Au final, Le Secret des Whitechapel est une salle très difficile, de par ses énigmes complexes totalement intégrées au scénario, mais aussi par un décor chargé avec pas mal de fausses pistes. Cependant, et malgré une ambiance pesante, on a du mal à y croire, à cause notamment de certains éléments du décor, des cadenas, et d’une fouille non rationnelle. Et ne parlons pas du gamemastering qui a gâché notre expérience. Une salle experte mérite un gamemaster expert et un système rodé.
Nous conseillons donc cette salle seulement à des groupes experts, de 3 à 5 personnes (en croisant les doigts pour que les talkies fonctionnent...)